Outplacement : pourquoi faut-il y penser

AVANT de quitter son entreprise ?

Quitter son emploi, que ce soit subi ou volontaire, n’est jamais un événement anodin. Rebondir n’est pas forcément aisé et la gestion de l’ « après » ne peut être laissée au hasard. Comme tout changement celui-ci doit être accompagné au risque d’être subi, d’autant plus que la dimension personnelle, voire émotionnelle peut être forte dans ces situations. L’outplacement apporte les ingrédients nécessaires afin de rebondir avec succès. 

Face à la situation de transition, se pose la question de l’intérêt de l’outplacement : après tout, pourquoi dépenser cette somme alors que je vais savoir me débrouiller tout seul ? N’est-il pas préférable de partir avec un package plus important ? Si je suis un cadre supérieur ou un cadre dirigeant, je suis bien capable de retrouver un job tout seul et de rencontrer « 2, 3 personnes » sans avoir besoin d’un consultant…

Et puis la réalité nous rattrape : se retrouver subitement seul face à son écran et son téléphone, gérer la diminution du lien social, se retrouver avec plein de temps libre, par où commencer, comment parler de soi et de son parcours… Pas si simple et pas si intuitif que cela finalement !

L’outplacement va permettre d’assurer une transition professionnelle en douceur. Le cabinet procure un « cocon » dans lequel le candidat va trouver un « lieu de sociabilité », un consultant qui va l’écouter, le conseiller, l’accompagner personnellement tout au long de sa démarche. Il va trouver d’autres candidats dans la même situation que lui (« je ne suis pas seul en fait »). Le fait de se retrouver avec des semblables dédramatise naturellement la situation et crée une émulation positive.

Si l’on rentre un peu plus dans le détail de ce que l’outplacement peut apporter :

  • Faire le point sur son parcours professionnel : visionner le film de sa carrière, identifier les spirales porteuses de réussite, et, a contrario, les environnements toxiques ou peu propices à la performance. Dédramatiser certaines situations vécues, les repositiver et ainsi amplifier la capacité de résilience du candidat à long terme
  • Identifier et reconnaître ses moteurs intrinsèques, ses motivations et ses valeurs, et plus généralement mieux se connaître.
  • Définir un projet professionnel respectant l’alignement « tête, cœur, tripes » : un projet en adéquation avec ses savoir-faire, ses désirs et ses valeurs. La plus-value du consultant va résider dans sa capacité à pousser le candidat dans ses retranchements afin d’assurer que le projet est le bon et de valider qu’il existe un marché pour celui-ci.
  • Maintenir un lien social, un rituel quotidien en se rendant au cabinet (alors qu’une séance de binge watching de Game of Thrones pourrait être tentante…).
  • Structurer sa démarche de recherche, faire du réseau : on ne le répétera jamais assez, la clé du succès se trouve dans le réseau ! Pour trouver son/ses prochain(s) emploi(s), il faut sortir, il faut rencontrer du monde. Cela n’est pas évident pour tout le monde ; là encore, le consultant apporte son savoir-faire au candidat pour l’aider à obtenir des entretiens, les préparer et les rendre efficaces.
  • Etre accompagné durant sa prise de poste : l’étape de la prise de poste est un élément crucial de l’employabilité du candidat. Une prise de poste non préparée ou non maîtrisée peut aboutir à un retour à la case départ. Cette étape ne doit pas être négligée et l’appui du consultant permet d’avoir le bon recul.

L’outplacement n’aide pas seulement (et pourtant c’est déjà beaucoup !) à trouver un nouvel emploi dans un meilleur délai ; il apporte sérénité, un cadre, une méthodologie, un environnement. Bref, une mise en perspective qui constitue dans la durée une facteur d’employabilité important.

Jérôme MARQUIS

L’ACTU DE LED

VOIR LE BLOG

About the Author:

Jérôme Marquis
(X98, ENSTA) Jérôme partage son dynamisme et son enthousiasme pour accompagner les cadres et dirigeants dans leur transition professionnelle. Il unit pragmatisme, capacité à sortir des sentiers battus et son expérience de direction pour emmener efficacement ses candidats vers un emploi source de plaisir et d’épanouissement.